Non-salariés : baisse des seuils de dématérialisation au 1er janvier 201822/05/2017  



Pour les travailleurs indépendants ne relevant pas du régime micro-entrepreneur, la voie dématérialisée s'imposera si leur dernier revenu d'activité connu excède de 10 % (au lieu de 20 %) le plafond annuel de la Sécurité sociale en vigueur de l'année en cours (pour 2017, il est de 39 228 €). Pour les micro-entrepreneurs, l'obligation de dématérialisation s'appliquera lorsque le dernier chiffre d'affaires déclaré ou les dernières recettes annuelles déclarées seront supérieurs à 25 % (au lieu de 50 %) des seuils du régime fiscal des micro-entreprises (micro-BIC ou micro-BNC).

Décret 2017-700 du 2 mai 2017, JO du 4


 Autres articles sur le même sujet :
Les indépendants dispensés de logiciel anti-fraude

Face à l'inquiétude des petites entreprises sur leur obligation de s'équiper d’un logiciel antifraude à compter du 1er janvier 2018, le ministre de l'action et des comptes publics promet des assouplissements.

Micro-entreprises : plafonds doublés

Les plafonds de chiffre d’affaires des micro-entreprises seront doublés en 2018.

Qui veut tester le prélèvement à la source !

La mise en œuvre du prélèvement à la source (PAS) de l'impôt sur le revenu a été reportée au 1er janvier 2019. Une phase de test (pilote) est en cours depuis début juillet 2017.

Un logiciel de comptabilité certifié pour les auto-entrepreneurs

Dans le cadre de la loi de finances 2016, l'utilisation d'un logiciel de comptabilité deviendra obligatoire pour certains professionnels dès janvier 2018.

Date butoir le 3 mai pour les déclarations fiscales

Cette date butoir du 3 mai s'applique uniquement aux professionnels et entreprises qui doivent valider leur déclaration fiscale annuelle.

Ouverture du service de correction des impôts en ligne

L'administration permet aux contribuables ayant télédéclaré leurs revenus de rectifier en ligne leur déclaration.