Un nouveau diagnostic pour les locations03/07/2017  



Depuis le 1er juillet, les bailleurs doivent fournir à leurs locataires un audit des installations de gaz et d'électricité. Cela porte, pour l’instant, sur les immeubles antérieurs à 1975, mais s’appliquera à tous les baux sans exception dès janvier 2018. Ces diagnostics seront valables six ans, contre trois dans le cas d’une vente. Ils devront être réalisés par un diagnostiqueur accrédité. Les diagnostics concernent à la fois les parties privatives du logement mais également ses dépendances et sont à réaliser dans tous les logements comportant une installation intérieure de gaz en fonctionnement, qui date de plus de 15 ans ou dont le dernier certificat de conformité date de plus de 15 ans.


 Autres articles sur le même sujet :
Quand Airbnb bloque les loueurs saisonniers du centre de Paris

Les Parisiens qui ne sont pas autorisés à louer leur logement plus de 120 nuitées par an seront automatiquement bloqués par la plateforme.

Divorce : Qui garde le logement ?

Après une rupture d’union, l’homme reste plus souvent dans le logement conjugal. Une étude qui tord le cou aux idées reçues.

Logement étudiant : combien ça coûte ?

La majorité des étudiants en recherche de logement se tourne vers les locations de particuliers.

Pourquoi les bailleurs préfèrent louer sur AirBnb ?

Les locations sur airbnb rapportent près de trois fois plus qu’une location classique. Résultat : Un quart des appartements du centre de Paris sont loués par ce biais.

Les APL baissent de 5 euros par mois

Les aides personnalisées au logement (APL), qui bénéficient à 13 millions de personnes, dont 800 000 étudiants, baissent de cinq euros par mois, à compter du 1er octobre.

Baisse des APL : Baisse du seuil de déclenchement

Pour éviter l'exclusion de plusieurs dizaines de milliers de bénéficiaires des APL, le gouvernement a décidé d'abaisser le niveau à partir duquel l'aide au logement n'est pas versée.