Le retour des fenêtres dans le crédit d'impôt transition énergétique 18/12/2018  



« Nous allons réélargir le crédit d'impôt transition énergétique aux changements de fenêtres », a déclaré le ministre de l’écologie François de Rugy. Le crédit d'impôt sera plafonné à 100 euros par fenêtre et concernera les travaux consistant à passer d'un simple à un double vitrage. Les professionnels du bâtiment notamment s'étaient mobilisés contre la sortie des travaux sur les fenêtres du périmètre du CITE depuis la mi-2018, et la volonté jusqu'à présent du gouvernement de pérenniser cette exclusion en 2019. Selon une étude, réalisée par les même professionnels des fenêtres, soumise mi-octobre aux pouvoirs publics, le remplacement d'une fenêtre simple vitrage permet une économie d'énergie comparable à l'isolation d'un mur, à surface égale. « C'est difficile de savoir combien exactement cela coûtera, car cela dépendra du nombre de personnes demandant à bénéficier de ce système », selon M. de Rugy, interrogé sur le coût de ce coup de pouce supplémentaire.


 Autres articles sur le même sujet :
Un sacré coup de pouce pour changer votre chaudière au fioul

Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé une extension du crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite) de 30 % aux coûts de main-d’œuvre liés au remplacement d’une chaudière au fioul.

La conversion du CITE en prime reportée d'un an

Le remplacement du crédit d'impôt transition énergétique (CITE) par une prime, prévu pour 2019, serait reporté à janvier 2020.

Tout savoir sur le CITE

Plafonds de prix, limites de ressources, voici les principales choses à savoir pour profiter du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) en 2019.

Du nouveau pour le CITE

Des nouvelles dépenses sont éligibles au crédit d'impôt en faveur de la transition énergétique (CITE) mais elles sont soumises à des condition de ressources.

Le CITE remplacé par une prime d’Etat

À partir de 2020, les travaux de rénovation énergétique des logements seront soutenus par une prime d'État et non plus un crédit d'impôt.

Les travaux lourds resteront éligibles pour tous au CITE

Les ménages aisés pourraient finalement être à nouveau éligibles au crédit d'impôt pour la dernière année d'application.