Toujours plus de cash sur les comptes des Français15/04/2019  



Effrayant ! 33 milliards d’euros ! En 2018, les Français ont laissé 33 milliards d’euros de plus sur leurs comptes bancaires. Selon une étude des économistes de BPCE, l'encours des dépôts à vue dépasse désormais les 420 milliards d'euros, soit 11 % du stock des placements financiers des ménages. La méfiance envers la Bourse reste palpable et les Français pensent même qu’une grave crise sociale ou politique est « imminente ». Selon une étude de la banque BPCE (Banque populaire et Caisse d’Épargne), le patrimoine financier des Français déserte massivement les actions et autres titres, pour se recentrer sur les dépôts à vue. Le groupe bancaire parle même d’une « décollecte historique sur les titres ». Alors certes, c’est moins qu’en 2017 (43,2 milliards), mais c’est le signe que les épargnants français n’ont jamais été aussi frileux. Échaudés par la faiblesse des taux d’intérêt, qui rend le différentiel entre les produits d’épargne et les comptes courants moins important, les Français accumulent de l’épargne de précaution. Selon BPCE, plus de 80 % de l’effort net de placement des ménages en 2018 est allé dans le dépôt à vue.


 Autres articles sur le même sujet :
Les PEL seront taxés à 30 %

Les plans épargne-logement (PEL) ouverts à partir de janvier 2018 seront soumis à un impôt forfaitaire de 30% dès la première année.

L’attractivité retrouvée du PEL

Début 2015, le taux de détention des produits d’épargne-logement reste comparable à celui de 2010, après un fort repli entre 2004 et 2010 (– 10 points).

Que valent les contrats Associatifs en Assurance-Vie ?

Plusieurs Associations d'épargnants ont souscrit des contrats d'assurance vie au profit de leurs adhérents. A côté de l'AFER, la plus connue d'entre-elles, on peut citer également Gaipare, AGIPI, Fapes et Adif. Mais que valent réellement ces contrats pour les épargnants qui souhaitent y placer leur épargne ?

Epargne salariale, rien ne bouge !

Le gouvernement ne compte pas modifier la fiscalité de l'épargne salariale, a annoncé lundi le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

Fonds en euros : la gourmandise des épargnants

Les fonds en euros seraient-ils à l'épargnant ce que le chocolat est aux gourmands ? La fin de l'année est une bonne période pour se poser cette question. Les performances des fonds en euros sont de moins en moins attractives, au fil de ces dernières années, mais les épargnants continuent à vouloir y placer leur épargne, privilégiant ainsi la sécurité à la performance, malgré les efforts des compagnies pour les orienter vers les unités de compte accessibles dans leurs contrats.

Le livret A figé pour deux ans

Le taux de rémunération du livret A devrait être maintenu à 0,75% pendant deux ans.