Attention aux faux sites de SCPI15/04/2019  



Les SCPI ont bonne presse. Grâce à leurs performances (4,5 % en 2018), elles attirent les investisseurs et les aigrefins. L’Autorité des marchés financiers (AMF) alerte le public à propos de www.lascpi.fr et www.scpi-gouv.fr. Ces deux sites internet font, en effet, un usage abusif de son nom et de son logo pour proposer aux épargnants des simulateurs de placement et des guides pratiques d’investissement dans les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). L’AMF précise qu’elle ne produit ni ne supervise aucun simulateur de placement dans des SCPI. Le régulateur rappelle en outre que son logo ne doit pas être utilisé d’une manière équivoque susceptible d’engendrer un risque de confusion.


 Autres articles sur le même sujet :
Quand le diamant brille par son opacité

L’Autorité des marchés financiers (AMF) met une nouvelle fois en garde le public contre les offres de placement dans les diamants d'investissement.

Diamants d'investissement : 62 sites interdits

L’AMF complète sa liste "noire" des sites non autorisés, portant à 62 le nombre de sites « interdits ».

Le bitcoin inquiète l’AMF

Depuis plusieurs semaines, le Bitcoin a vu sa valorisation croître brutalement. Cette valorisation peut aussi bien s’effondrer de la même manière, prévient l’AMF.

Année record pour les SCPI

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) ont collecté en 2016 près de 5,56 milliards d’euros, soit 30 % de plus que durant l’année 2015, une année déjà historique. 2017 devrait être encore meilleure.

Tout savoir sur les OPCI

Les OPCI, Organismes de Placement Collectif en Immobilier ont été créés en 2007 pour se substituer aux SCPI, grossièrement je pourrais dire que les OPCI sont des OPCVM immobiliers. Vendôme Capital Partners nous dit tout sur les OPCI.

Les SCPI, ça rapportent toujours !

Le placement SCPI a encore révélé tout son potentiel d'attraction auprès des épargnants en quête de rendement en 2016.