2018, Encore une bonne année pour l’épargne salariale05/08/2019  



Près de 19 milliards d'euros bruts ont été distribués en 2018 par les entreprises au titre de l'épargne salariale (exercice de l'année 2017), soit une progression de 6,6 %, après + 4,4 % en 2016. Pour le salarié bénéficiaire, le complément de rémunération dégagé par l'ensemble des dispositifs s'établit en moyenne à 2 512 €, en progression de 151 € par rapport à 2016 (+ 6,4 %). La somme des primes représente un complément de rémunération de 6,5 % en moyenne.

En revanche, le nombre de salariés bénéficiaires d'une prime à ce titre est resté relativement stable, à 7,5 millions, soit environ 85 % des salariés couverts par l'un des dispositifs existants. Le montant global versé au titre de l'intéressement, qui représente près de la moitié des versements, a connu une très forte croissance (+ 9,1 %).


 Autres articles sur le même sujet :
Epargne salariale : 2 422 euros par salarié en moyenne

Selon la dernière étude du ministère du travail (DARES), en 2015, 54,9 % des salariés du secteur marchand non agricole, soit 8,6 millions de salariés, ont eu accès à au moins un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale.

Intéressement : nouvelles règles d’affectation

Un décret d'application de la loi Macron, publié mercredi au Journal officiel, précise les nouvelles modalités d'information du salarié concernant l'affectation des sommes qui lui sont versées au titre de l'intéressement.

Plan d’Epargne Retraite Entreprises : Très bon 1er trimestre 2017

A la fin du premier trimestre 2017, les cotisations des Plans d’Epargne Retraite Entreprises sont en hausse de 4,8 % et atteignent 607 millions d’euros, dont 22 millions d’euros de versements volontaires (- 8,3%).

Le Perp, le produit retraite chouchou des Français

À fin 2016, 9,8 % des Français actifs détiendraient un Perp et y ont versé 16,2 milliard d’euros.

Les Plan d’Epargne Retraite Entreprises ont le vent en poupe

A la fin du premier semestre 2017, les cotisations des Plans d’Epargne Retraite Entreprises sont en hausse de 2,4 % et atteignent 1 267 millions d’euros, dont 43 millions d’euros de versements volontaires (- 2,3%).

Assurance-vie : Bercy rassure (un peu) les épargnants !

La loi Sapin II a modifié sensiblement les règles concernant les retraits sur les contrats d’assurance vie. Depuis le gouvernement n’a de cesse de vouloir rassurer les épargnants.