Les indépendants ont le vent en poupe !12/08/2019  



En 2016, 3,1 millions de personnes travaillent avec un statut d’indépendant. Après avoir reculé pendant des décennies, leur nombre croît depuis le milieu des années 2000, essentiellement dans les services. La création du régime d’auto-entrepreneur, début 2009, porte cette croissance. Fin 2016, 860 000 micro-entrepreneurs sont actifs. Leurs revenus sont faibles comparés à ceux des indépendants « classiques », en particulier les professions libérales. Les indépendants pèsent davantage dans l’emploi des territoires de tradition agricole ou touristique. La difficulté d’accès à de grands pôles d’activité peut être également liée au maintien ou à l’implantation de structures indépendantes.


 Autres articles sur le même sujet :
Ou gagne-on le mieux sa vie comme indépendant ?

Les professionnels indépendants, hors secteur agricole et auto-entrepreneurs, ont retiré en moyenne 3 260 € par mois de leur activité non salariée, selon la dernière enquête de l'INSEE qui constat de fortes disparités entre le Nord et le Sud.

Un retour à l'emploi plus difficile pour les seniors

En moyenne, en 2016, 3 millions de personnes âgées de 15 à 64 ans sont au chômage en France, soit 10,1 % de la population active. Les chiffres de l'Insee montrent que le retour à l'emploi est plus difficile pour les seniors.

Créations d’entreprises en baisse

L’Insee note un repli des créations d'entreprises en août 2017.

Fin programmée du Régime social des indépendants

Chose promise… Comme l'avait annoncé le Président de la République lors de sa campagne, le Régime social des indépendants (RSI) va disparaître. Il était temps !

Réformes en vue pour les travailleurs indépendants

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a présenté le 5 septembre le programme du gouvernement en faveur des travailleurs indépendants.

Les contrats Madelin toujours en forme

Destinés aux travailleurs indépendants non agricoles, les contrats prévoyance Madelin sont commercialisés depuis 1994. Selon les derniers chiffres de la FSA, ils sont toujours très appréciés.