Immobilier : La hausse continue02/09/2019  



Selon la dernière livraison du baromètre LPI-Se Loge, les prix signés ont encore progressé de 2,5 % au cours des trois derniers mois, contre + 3,1 % dans le précédent baromètre. Sur un an, la hausse des prix est désormais de + 4,1 %, contre + 3,8 % en juillet et + 3,5 % en juin. Le constat vaut autant pour le marché des maisons, qui s'est ressaisi depuis l'hiver dernier, que pour celui des appartements où les tensions sur les prix sont plus fortes que celles qui se constatent habituellement à cette période de l'année. Au cours des trois derniers mois, les prix signés ont progressé de 9,2 % à Strasbourg (3 545 € / m2), de 4,2 % à Toulon (2 279 €), de 3,7 % à Nantes (3 725 €), de 3,5 % à Lyon (5 078 €) et de 3,1 % à Reims (2 649 €).


 Autres articles sur le même sujet :
Immobilier : Paris s’emballe

A Paris, le prix au m2 est attendu à près de 9 200 € en janvier, en hausse de près de 10 % en un an.

Immobilier : Les acheteurs veulent négocier les prix !

La part d'acheteurs potentiels se disant prêts à négocier le prix fixé par le vendeur est en hausse

Les prix dans la grande distribution baissent

Sur un an, les prix dans la grande distribution baissent de 0,3 %.

Les prix flambent pendant les vacances

En août 2017, les prix à la consommation augmentent de 0,9 % sur un an.

Immobilier : Juin confirme la tendance à la hausse

Les prix des logements poursuivent leur hausse mais la demande commence à faiblir. Les marges de négociation, elles, continuent de faire profil bas…

15% d’écart entre un rez-de-chaussée et un dernier étage !

MeilleursAgents.com, spécialiste des prix immobiliers sur internet, a étudié les différences de prix des appartements en fonction de leur étage et selon la présence ou non d’un ascenseur.