La colocation est-elle un moyen économique de se loger ?02/09/2019  



Selon les résultats d’une enquête du site LocService.fr, le prix moyen d’une chambre en France, charges incluses, revient à 421 euros par mois. C’est 19 % de moins que les 501 euros nécessaires en moyenne pour s’offrir un studio. Bien sûr, il existe de grandes disparités selon les régions. En province, le coût d’une colocation est de 380 euros en moyenne, contre 522 euros en Ile-de-France, et même 681 euros à Paris. Les besoins sont si importants que les prix s’envolent.

Dans la capitale, pour une chambre libre, il n’y a pas moins de 12,6 demandes. Sans surprise, c’est la ville où le marché est le plus tendu, devant Nantes, Bordeaux, Lyon et Nanterre. « Il faut être très réactif. Je suis tout le temps en alerte. Je sais que si une annonce a été publiée la veille, elle est déjà périmée », explique à l’AFP Margaux, qui comme de nombreux étudiants est à la recherche d'une colocation sur Paris à l’approche de la rentrée universitaire.


 Autres articles sur le même sujet :
Quand Airbnb bloque les loueurs saisonniers du centre de Paris

Les Parisiens qui ne sont pas autorisés à louer leur logement plus de 120 nuitées par an seront automatiquement bloqués par la plateforme.

Déclaration des meublés touristiques

Depuis le 1er décembre 2017, louer un meublé de tourisme à Paris doit être déclaré.

Faut-il encore acheter une chambre de bonne ?

Explosion des prix, taxation des micro-logements, encadrement des loyers… Les chambres de service en Île-de-France, longtemps chouchoutées par les investisseurs, séduisent moins.

Les APL baissent de 5 euros par mois

Les aides personnalisées au logement (APL), qui bénéficient à 13 millions de personnes, dont 800 000 étudiants, baissent de cinq euros par mois, à compter du 1er octobre.

Immobilier : les prix baissent, faut-il s’inquiéter ?

Selon le dernier baromètre LPI-SeLoger, les prix des logements anciens en France ont reculé en moyenne de 1% entre juillet et septembre.

Le seuil des 10 000 notaires dépassé

Le nombre de notaires est en hausse : 10 421 en 2016 au lieu de 9 805 en 2015. La loi Macron est passée par là.