Suivre une affaire de justice en ligne02/09/2019  



Le justiciable peut consulter sur www.justice.fr (le portail du justiciable) son ou ses affaires civiles en ligne. Après avoir consenti à la dématérialisation de son affaire, il a accès 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 aux informations et documents qui constituent son dossier : convocations, avis, récépissés, dates d’audience. Un rappel de ses convocations lui est envoyé par simple SMS trois jours à l’avance.

Le justiciable n’a plus besoin de téléphoner au greffe ou de se déplacer à la juridiction. Par ailleurs, fin 2019, la possibilité de saisir directement une juridiction, via le portail du justiciable, sera testée avant d’être généralisée début 2020. Deux sites pilotes expérimenteront cette nouvelle modalité de saisine, en matière de protection des majeurs et pour les constitutions de partie civile. La demande et les pièces justificatives seront transmises par voie dématérialisée.


 Autres articles sur le même sujet :
Banque : SFR lance AlticeBank

Après l'annonce d'Orange qui lancera finalement en septembre 2017 Orange Bank, SFR veut suivre le mouvement avec Altice Bank.

Retraites : Retards de paiement à prévoir

Près de 4 400 nouveaux retraités sont touchés par des retards de versement de leur pension en Ile-de-France, selon des chiffres communiqués par le ministère des Solidarités.

A quel âge effectue t-on son premier voyage en avion ?

Vol low-cost, réservation en ligne, multiplication des offres touristiques... les voyages sont désormais plus faciles d'accès.

Combien valent vos terres agricoles ?

Le barème indicatif de la valeur vénale moyenne des terres agricoles en 2016, vient d'être publié par le ministère de l'Agriculture.

Transport aérien : les prix des options grimpent

Bonne nouvelle pour les voyageurs, après avoir fortement augmenté en début d’année, les prix des billets d’avions ont baissé sur les vols intérieurs. Des baisses largement compensées par la flambée des services optionnels.

Revenus locatifs : Les loueurs bordelais doivent s’inscrire

Le conseil municipal de Bordeaux a voté lundi l'obligation de s'enregistrer en mairie pour toute personne souhaitant louer son logement sur une plateforme en ligne type Airbnb.