Combien faut-il gagner pour vivre décemment ?10/09/2019  



Selon le dernier baromètre d'opinion de la Drees (ministère de la santé), un quart des Français pensent qu'ils risquent de devenir pauvres dans les cinq prochaines années et 18% se jugent déjà pauvres.

Selon une étude qui évalue le sentiment des Français vis-à-vis de ce qu’ils gagnent et de leurs impressions quant à leur niveau de vie, il faut gagner 1760 euros par mois pour une personne seule pour vivre décemment. C'est 71% de plus que le seuil de pauvreté, fixé à 1026 euros mensuels pour une personne seule, mais légèrement en dessous du salaire médian net dans le secteur privé - 1797 euros par mois en 2015. Signe particulier: ce montant a bondi de 190 euros par rapport à 2017.

Globalement, les Français se sentent de plus en plus pauvres : ils sont 18% à partager ce sentiment en 2018, contre 13% en 2017. Le taux grimpe à 29% chez les ouvriers. Pessimistes, ils sont 9 sur 10 à penser que la pauvreté et l'exclusion vont plutôt augmenter à l'avenir. Ce sentiment est-il lié au phénomène des Gilets jaunes ? Hasard du calendrier, les personnes interrogées l'ont été à l'automne dernier, quand la grogne enflait, signalent les auteurs de l'étude.


 Autres articles sur le même sujet :
Combien vous faudrait-il en plus pour vivre confortablement ?

Selon le baromètre Cofidis/CSA, les Français estiment avoir besoin de 484 euros de plus par mois pour vivre «confortablement».

Retraites : Retards de paiement à prévoir

Près de 4 400 nouveaux retraités sont touchés par des retards de versement de leur pension en Ile-de-France, selon des chiffres communiqués par le ministère des Solidarités.

Epargne salariale : 2 422 euros par salarié en moyenne

Selon la dernière étude du ministère du travail (DARES), en 2015, 54,9 % des salariés du secteur marchand non agricole, soit 8,6 millions de salariés, ont eu accès à au moins un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale.

Bonne nouvelle pour la croissance en France !

Après trois années autour de 1 %, le taux de croissance de l'économie française atteindrait 1,8 %, selon le dernier point de conjoncture de l'Insee.

Retraites en forte hausse à la rentrée

Les pensions de retraite devraient être revalorisées de manière sensible cette année, en raison de la reprise de l'inflation.

La consommation a le vent en poupe

Selon l’Insee, au deuxième trimestre 2017, le pouvoir d'achat des ménages s'est accéléré. Cela a dopé la croissance du pays.