Pourquoi les femmes lèvent moins de fonds que les hommes ?01/10/2019  



Dans une enquête dédiée à l’entreprenariat au féminin, la Banque HSBC a montré que 35 % des femmes entrepreneures déclarent avoir dû faire face à des préjugés sexistes au cours de leur recherche d’investisseurs.

50 % des femmes échouent dans leur recherche de fonds globalement alors que 62 % des entrepreneures françaises sont les plus susceptibles de réussir, juste après les Américaines (65 %). Pourtant, les entrepreneures françaises sont globalement celles qui ont le moins confiance en elles : 21 % des Françaises déclarent n’avoir aucune confiance avant leurs pitchs investisseurs (contre 10 % globalement). Plus d’une entrepreneure sur deux (58 %) affirme que sa plus grande appréhension lors des levées de fonds est relative aux biais inconscients.

En France, 22 % des femmes seulement obtiennent plus de 60 % des capitaux qu’elles escomptaient, contre 41 % des hommes. Les femmes se lancent moins que les hommes dans des aventures entrepreneuriales technologiques (16 % contre 22 %). C’est particulièrement vrai en France où 23 % des entrepreneurs opèrent dans le secteur IT & Technologie contre seulement 11 % des entrepreneures.


 Autres articles sur le même sujet :
Les Français sont pessimistes pour leur retraite

Selon une enquête de la banque HSBC, les Français sont plus pessimistes concernant leur retraite que les actifs des 15 autres pays consultés pour cette enquête.

Ou gagne-on le mieux sa vie comme indépendant ?

Les professionnels indépendants, hors secteur agricole et auto-entrepreneurs, ont retiré en moyenne 3 260 € par mois de leur activité non salariée, selon la dernière enquête de l'INSEE qui constat de fortes disparités entre le Nord et le Sud.

Les indépendants dispensés de logiciel anti-fraude

Face à l'inquiétude des petites entreprises sur leur obligation de s'équiper d’un logiciel antifraude à compter du 1er janvier 2018, le ministre de l'action et des comptes publics promet des assouplissements.

Que pensent les indépendants de leur banque ?

Huit dirigeants de TPE sur dix font confiance à leurs banques et à leur conseiller, selon le premier millésime d'un baromètre mis en place par la Médiation du crédit aux entreprises en collaboration avec Deloitte et In Extenso.

L’entraide financière familiale, une évidence pour une majorité de Français

63 % des interrogés pensent que le soutien financier est le rôle de la famille. Concrètement, 3/4 des sondés déclarent avoir déjà aidé financièrement un membre de leur famille (78 %) et près de la moitié (48 %) disent aider souvent ou de temps en temps.

Pourboire obligatoire, rumeur ou projet ?

La profession des restaurateurs, par la voix de Umih vient de se fendre d'un communiqué visant à démentir les rumeurs concernant la mise en place du pourboire obligatoire.