Les ménages les plus aisés gardent leurs aides pour la rénovation25/11/2019  



Un amendement prévoit que les ménages aisés auront droit à une aide pour certains travaux.

Le CITE, éligible à toutes les catégories de ménages, avait atteint un pic en 2017 puis 2018, avec pour chacune de ces années le versement de quelque 1,7 milliard d'euros du fait notamment d'un plus fort soutien à l'installation de fenêtres à double vitrage. Pur limiter ces dépenses publiques, le gouvernement entendait exclure de ces aides, pour 2020, les 20% des ménages les plus aisés, les plus gros consommateurs du CITE. Mais des amendements de dernière minute ont été intégrés. Résultat, les 20% des foyers « les plus riches » bénéficieront notamment d’un soutien aux travaux d’isolation des parois opaques. Il s’agit selon le texte de « travaux lourds, coûteux et souvent complexes qui engendrent en effet des difficultés particulières lors de leur phase de réalisation alors même qu’ils ont un impact environnemental important. Ils nécessitent donc un soutien particulier y compris pour les ménages aux revenus plus élevés ». Malgré tout, le montant des aides sera « minoré par rapport aux forfaits des ménages aux revenus intermédiaires, dans la logique d’ajustement des forfaits en fonction des capacités financières du ménage », précise l’amendement.


 Autres articles sur le même sujet :
Les travaux lourds resteront éligibles pour tous au CITE

Les ménages aisés pourraient finalement être à nouveau éligibles au crédit d'impôt pour la dernière année d'application.

Le dispositif Denormandie précisé

Le dispositif Denormandie prévoit une aide fiscale à la rénovation de l'habitat dans les centres-villes.

Locations meublées : le dispositif Censi-Bouvard est prorogé pour 3 ans

Le dispositif Censi-Bouvard qui devait s’éteindre le 31 décembre prochain, sera finalement prolongé jusqu’en 2021.

Les prix des logements en « loi Pinel » vont-ils vraiment baisser ?

Il est finalement sorti ! Le projet de décret visant à plafonner la rémunération des vendeurs d’immobilier en « loi Pinel » est soumis à une consultation publique jusqu'au 9 septembre.

Comment les châteaux pourraient échapper à l'IFI

Un amendement surprise a été présenté pour exonérer les petits châteaux d’Impôt sur la fortune immobilière (IFI).

La réduction "Denormandie" précisée et assouplie

Un décret d'application de la loi de finances pour 2020 reformule dans un souci d’assouplissement la nature des travaux d'amélioration éligibles à la réduction d'impôt « Denormandie ».