Prêt immo : La part des primo-accédants en baisse12/05/2020  



En avril, la part des primo-accédants est en forte baisse avec 62% de la clientèle CAFPI contre 67% de primo-accédants en début d’année.

Cette baisse est un effet direct des recommandations du HCSF qui a durcit les conditions d’accès au crédit immobilier, excluant du crédit certains profils plus fragiles. Primo-accédants : L’emprunt moyen du primo-accédant est stable en avril par rapport au mois précédent. Alors qu’en mars les primo-accédants empruntaient en moyenne 227 200 € sur 282 mois, pour un effort consenti de 5,64 années de revenus, en avril le montant moyen emprunté est passé à 227 900 € sur 283 mois pour un effort consenti de 5,62 années de revenus.

Du côté des autres accédants on observe en avril une légère baisse du montant moyen de l’emprunt – associée à un rallongement de la durée d’emprunt – à 351 500 € sur 271 mois pour un effort consenti de 6,55 années de revenus, contre 369 700 € sur 262 mois en mars pour un effort de 6,70 années de revenus.


 Autres articles sur le même sujet :
Crédit Immobilier : Que faire en cas de difficultés liées au coronavirus ?

Chômage technique, partiel ou baisse d’activité, certains emprunteurs peuvent connaître des difficultés pour payer les mensualités de leur prêt immobilier. Peut-on suspendre ses remboursements ou les différer ? Réponses.

Portrait-robot des emprunteurs

Le courtier en prêt immobilier Meilleurtaux dresse le portrait-robot de l’emprunteur en 2018.

Immobilier : Comment profiter des taux bas ?

En 2019, les taux d'intérêt des crédits immobiliers ont battu des records à la baisse. Comment en profiter ?

Prêts immobiliers : Ce qu’il en coûte de mentir à sa banque

Pour obtenir un prêt immobilier, certains sont prêts à tout. Même à embellir leurs revenus ou dissimuler quelques charges récurrentes… Est ce si grave ?

Immobilier ancien : les prix continuent d'augmenter mais modérément

La baisse des prix annoncée est-elle arrivée ? Non. À fin décembre, les prix signés au cours des trois derniers mois sur le marché de l'immobilier ancien ont encore augmenté.

Les taux des crédits immobiliers toujours en baisse

En juillet, les taux des prêts immobiliers se sont établis à 1,43 % en moyenne, contre 1,44 % en juin, selon l'Observatoire Crédit Logement / CSA.