Flambée des crédits aux entreprises14/07/2020  



Les crédits aux entreprises en France ont augmenté à la fin mai de 10,8% sur un an pour atteindre 1 140,3 milliards d'euros, après une hausse de 8,2 % en avril, selon les données de la Banque de France.

L'augmentation est liée à l'utilisation par les entreprises du dispositif de Prêt garanti par l'Etat (PGE) mis en place par le gouvernement fin mars, dès le début du confinement, pour répondre à la crise sanitaire et à ses conséquences économiques. Au 3 juillet, les banques avaient accordé pour 109,3 milliards d'euros de PGE, tandis que les demandes pour ces prêts s'élevaient à 118,6 milliards d'euros, selon le ministère de l'Economie.

Les crédits ont progressé sur un an de 13,3% pour les PME, de 6,6% pour les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et de 13,9% pour les grandes entreprises, détaille la Banque de France. La croissance de l'encours de crédit est de 18% sur un an dans le commerce et la réparation de voitures et de motos, de 7% dans les activités immobilières et de 8,2% dans l'industrie, rapporte encore la Banque de France.

La mise en place des PGE, dont le taux est de 0,25% ou de 0,50% la première année, a fait diminuer les taux d'intérêt moyens payés par les entreprises sur leurs emprunts. Le taux moyen est passé de 0,78% en avril à 0,62% en mai pour les prêts inférieurs à un million d'euros et de 1,00% à 0,85% pour les prêts d'un montant supérieur, précise l'institution.


 Autres articles sur le même sujet :
Immobilier : Les taux baissent encore en mai

Confirmant les tendances observées par les courtiers en prêt, la Banque de France annonce que le taux moyen des nouveaux crédits immobiliers est tombé à 1,46% en mai.

Un milliard d'euros de plus pour l'épargne solidaire

L'épargne solidaire a poursuivi sa progression en 2018 en France, pour atteindre 12,56 milliards d'euros au 31 décembre de l'année dernière, soit une hausse de 8,7% par rapport à fin 2017. 12,6 milliards dédiés à l'épargne solidaire

Pourquoi les Français boudent le PEL

Décidément, rien ne va plus pour le PEL ! Le Plan épargne logement enregistre une nouvelle décollecte en septembre 2018, selon les statistiques dévoilées par la Banque de France. Une situation inédite depuis 2012. La fin d’une icône ?

Comment profiter des taux bas ?

Les taux de crédit immobilier continuent leur baisse en ce mois de mai car la concurrence fait rage et les banques sont prêtes à rogner sur leurs marges pour attirer de nouveaux emprunteurs. On vous explique comment en profiter.

Crédits immobiliers américains : Les dettes immobilières dépassent le sommet atteint fin 2008

Les crédits immobiliers pèsent plus de 9.400 milliards de dollars aux Etats-Unis. Un nouveau record. Les dettes immobilières dépassent ainsi le sommet atteint fin 2008, juste avant la crise des subprimes aux Etats-Unis.

Des ventes immobilières plus rapides

En moyenne, il faut de trois à cinq mois pour passer du compromis de vente à la signature de l'acte authentique devant le notaire. Afin d'accélérer les transactions, le Crédit Agricole et les notaires ont signé un partenariat pour mettre en place un système d'échanges de données dématérialisées. D'autres banques devraient suivre.