Emploi : les chiffres du deuxième trimestre

23/08/2022
Thumbnail [16x6]

Entre fin mars et fin juin 2022, l’emploi salarié du secteur privé accélère légèrement et le taux de chômage est quasi stable.

 

Entre fin mars et fin juin 2022, l’emploi salarié du secteur privé accélère légèrement : +0,5 % après +0,3 % le trimestre précédent (soit 102 500 créations nettes d'emplois après 69 500). Ces hausses font suite à celles de 2021 (+4,3 % sur l'ensemble de l'année soit +838 700 emplois), qui avaient déjà plus que compensé la baisse de 2020 (−1,3 % soit −256 500 emplois). Au total, mi-2022 l'emploi salarié privé dépasse son niveau d'avant la crise sanitaire (soit fin 2019) de 3,8 % (+754 200 emplois). 


Toujours au deuxième trimestre 2022, le nombre de chômeurs augmente de 29 000 par rapport au trimestre précédent, à 2,3 millions de personnes. Le taux de chômage est ainsi quasi stable (+0,1 point) à 7,4 % de la population active en France (hors Mayotte), retrouvant le même niveau qu’au quatrième trimestre 2021. Il est inférieur de 0,5 point à son niveau du deuxième trimestre 2021 et de 0,8 point à celui d’avant la crise sanitaire (fin 2019). 
Sur le trimestre, le taux de chômage des jeunes augmente de 1,3 point, à 17,8 %, mais demeure nettement inférieur à son niveau d’avant-crise (de 3,7 points). En revanche le taux de chômage est quasi stable pour les 25-49 ans (+0,1 point) à 6,7 % et diminue pour les 50 ans ou plus à 5,2 % (–0,3 point).